Jacquy Gil

L'envers du monde, Jacquy Gil (collection Surya)

978-2-37405-000-3

Jacquy Gil (1948), réside à Saint-Hilaire-de-Beauvoir, son village natal, où il a exercé le métier de vigneron. Il fut membre du comité directeur de la revue Souffles (LEM) durant 25 ans. Intègre, fin 2012, le comité de rédaction de la revue la main millénaire. Correspondant local du journal Midi Libre. C’est dans ses attaches terriennes, sa passion pour l’astronomie et son tempérament méditatif qu’il puise son inspiration poétique qui s’est concrétisée dans de nombreux recueils. Publications en revue : Souffles, Froissart, Décharge, Le Grand Nord, Le Carnet des Lierles, La main millénaire, Saraswati, Vocatif et autres.

Sur la poésie de Jacquy Gil, Jean-Pierre Védrines écrit  :
La poésie de Jacquy Gil se gorge de mystères, elle passe sans cesse du cœur à la vie, du vent aux étoiles. Elle s’accorde à la pression du temps, aux pas du marcheur. Là où la poésie de J. Gil coule le mieux, c’est dans sa prose. Sa phrase y est affûtée, dense, ouverte. Attentif à la nature qui, sans cesse, est au cœur de son œuvre, il écrit : « Suivre du doigt le contour des montagnes et, projetant quelques prémices d’aventure – le pas dans les yeux – gravir la pente du bras… ». C’est dire si la marche du poète est mouvement. Comment mieux parler, mieux dire la fonction du bras et de l’œil, le mystère de l’aventure qui révèle sa splendeur et jamais n’épuise le chemin ? ”

N.B. Vous pouvez écouter des poèmes de Jacquy Gil en cliquant sur les flèches des fichiers MP3 en bas de page.

Ci-dessous quelques extraits de L'envers du monde :
Et toujours une branche prête à lézarder le ciel… Non pour lui infliger quelque blessure, mais pour héler nos regards qui jusqu’ici n’avaient couru que sur les pierres.
Le ciel pousse alors un cri retentissant, ouvre en nous un infini : une autre marche ! Et son vif azur nous éblouit à l’instant même où nos pas heurtaient rudement le sol, – juste pour nous dire ce qu’il faut d’épreuves, de tâtonnements pour parvenir à l’échappée belle.

 

**

 

Mais où sont-elles les étoiles où le ciel nous commence ?
Nos yeux en vain les cherchent pendant que nos pas sur les pierres titubent. On dirait que le monde se délecte d’une avancée qui le circonscrit, qu’il tourne le dos au lointain et à ses possibles.
Et rien jamais de tangible, seulement quelque espérance à reformuler – infiniment – et qui ne parvient pas à s’affranchir de nos rêves.
Ô ciel, comment nous échapper de ce trou béant dès lors que nos bras s’agrippent à l’inutile ?



**


Je ne sais d’où vient le jour, et bien moins encore l’effort que lui a coûté l’effacement des étoiles.
Mais si nous sommes debout ce matin, face au soleil, c’est pour mesurer l’intensité de l’instant qui l’élève ; pour partager un peu de cet élan qui est aussi de la foi en nous versée, à renaître.
Moment crucial à prendre avec toute sa lumière, à saisir aussitôt que le temps a dessillé nos paupières, juste avant que nos pourquoi ne s’enlisent dans nos habitudes.
                    

**


Depuis la nuit des temps nous n’avons cessé d’écrire avec des pierres.
Dressés ou couchés, de granit ou de calcaire, nos mots sont restés les mêmes, garants de nos actes et de nos pensées.
Eux prenant le parti de l’éternité, nous de l’éphémère.
Eux prenant appui sur notre passé pour servir au mieux notre avenir ; nous tenus de réinventer chaque jour le verbe, d’élever quelque nouvel édifice, quitte à puiser nos matériaux dans le livre ouvert de nos ruines.

Jacquy Gil, extrait de L’envers du monde

Copyright : Editions Alcyone - Reproduction interdite sur tous supports.

Cet ouvrage est orné d'un dessin acylique

Pour vous procurer le livre de Jacquy Gil :

- envoyez nous un courriel à l'adresse suivante :

                                               editionsalcyone@yahoo.fr

sans oublier de noter votre adresse postale : nous vous enverrons alors un Bon de commande.

- Vous pouvez commander ce livre en librairie.

- Cet ouvrage est également en vente (commande en un clic) sur  www.amazon.fr

L'envers du monde, Jacquy Gil.

Prix global en euros : 16,00€ (+ port/emballage : 4,00€)

Poèmes de Jacquy Gil dits par Silvaine Arabo

Jacquy Gil